Les infections arrivent quand un ou plusieurs micro-organismes comme les bactéries ou des virus pénètrent dans le corps de l’animal. Certaines bactéries ou virus peuvent faire souffrir l’animal , par exemple, en créant des éléments toxiques ou en détruisant des tissues. Si le mal est assez étendu pour être qualifié de maladie, on parle donc de maladie infectieuse.

Maladie respiratoire

Les maladies respiratoires telles que la grippe ou la pneumonie sont souvent causés par des infections. Souvent des virus sont la cause. Les bactéries jouent souvent un rôle important, car les muqueuses qui ont été endommagées par les virus sont ensuite facilement attaquées par les bactéries. Ces infections secondaires sont combattues par les antibiotiques. Il faut toujours voir un vétérinaire dans le cas d’une maladie respiratoire. Les symptômes indiquent souvent des problèmes d’allergie ou cardiaque.

Diarrhée

La diarrhée est souvent causée par des virus, mais les bactéries également les toxines métaboliques des bactéries et la nourriture cariée peuvent aussi déclencher ce mal.

Les infections du tract urinaire

Les infections du tract urinaire peuvent êtres attribuées aux bactéries. Comme chez les humains, ces affections chez les animaux se développent dans l’urètre. Le traitement avec des antibiotiques donne de bons résultats. Votre vétérinaire vous prescrira le bon antibiotique pour votre animal dès que d’autres causes pour cette infection, comme l’urolithiase, ont été écartées dans le diagnostique.

Les infections de la peau

Les infections de la peau sont assez rares car la peau saine elle-même est un organe de protection contre les infections. Cependant, des infections bactériennes sont possibles si la peau a été endommagée par un accident, des parasites ou une allergie. 

On peut traiter la partie infectée avec des antibiotiques, mais on doit identifier la cause du problème. Contactez votre vétérinaire le plus vite possible.

Le système immunitaire

Pour se protéger contre les infections, le corps possède un système immunitaire.

Ce système immunitaire. est constitué de cellules immunitaires et de défenses protéiniques.

Ce système peut identifier les structures inconnues des bactéries et des virus, les marquer et détruire les envahisseurs. Si le système immunitaire est faible ou si le nombre de bactéries maléfiques est trop grand, les bactéries ou les virus peuvent se reproduire trop facilement et développer la maladie.

Les mesures thérapeutiques

Certes il faut rester au chaud et lui donner beaucoup de sommeil. Il y a aussi une manière plus spécifique pour combattre les germes pathogènes.

Aujourd’hui il n’ y a que quelques médicaments qui peuvent combattre les virus. Si nous pensons que les infections sont d’origine bactérienne, des antibiotiques peuvent alors êtres 

administrés. Les antibiotiques sont des médicaments qui perturbent le métabolisme des bactéries et ainsi freine leur développement, voire les tue. Le système immunitaire prend alors le dessus et l’infection est généralement guérie.

Vaccination

Les animaux peuvent être vaccinés contre de nombreuses maladies infectieuses. Voici comment fonctionnent les vaccinations : des bactéries ou des virus inactifs ou modifiés ( pour les empêcher de causer la maladie) sont injectés par seringue dans l’ animal. Le système immunitaire s’active donc et produit des anticorps spécifiques. Ces anticorps développent

une sorte de cascade qui détruit les pathogènes, de façon à ce que plus tard dans un cas d’ infection réelle, certaines cellules immunitaires du système appelées « cellules mémoire » se souviennent de cette infection. Le système immunitaire peut alors réagir de façon beaucoup plus rapide et combattre les envahisseurs, parfois même avant les premiers symptômes.

Deux ou trois doses sont souvent nécessaires pour initier une réponse immunitaire adéquate.

Avec le temps, cependant, la quantité d’anticorps produite par le système immunitaire décline graduellement Il faut donc une injection pour renouveler la protection.

La protection contre les maladies comme le tétanos et la rage peuvent être accomplie avec une

vaccination de renouvellement une fois par an. D’autres maladies ont besoin de vaccination

de renouvellement plus fréquentes.

retourner